Qualité de l’installation, homogénéité des panneaux, contrôle et détection de défauts, surveillance périodique...

La thermographie d'installations photovoltaïques par drone est un moyen simple et efficace permettant de localiser rapidement les défauts possibles sur les panneaux solaires. L'inspection se déroule dans les conditions normales de fonctionnement et ne nécessite pas de mise à l'arrêt.

Capture43

Un panneau photovoltaïque est constitué d'un assemblage de plusieurs rangées de séries de cellules qui produisent de l'électricité quand elles sont exposées au soleil.

Une seule cellule défectueuse entraîne une perte de rendement de toute l'installation !


Il y a différents types de défauts que l'on peut observer sur des panneaux. Ils se traduiront tous par une augmentation plus ou moins importante de la température (hot spots visibles par le capteur infrarouge), et par une perte de rendement de l'installation. Les températures  observées à la surface des panneaux dépendent des événements thermiques extérieurs qui chauffent ou refroidissent ces surfaces.

  • Cellule fissurée,  en court circuit, ou présentant un défaut de soudure
  • Diode by-pass en court circuit ou hors service
  • Série de cellule by-passée (mise en protection par la diode)
  • Surchauffe du boitier de jonction
  • Défauts de connexion entre panneaux
  • Ombrages, salissures, contraintes mécaniques

Suivant les défauts, les écarts de température peuvent aller de quelques degrés à plusieurs dizaines de degrés. Un échauffement sur une cellule endommagée se dégrade avec le temps, se répercute aussi sur les cellules voisines, contribue au vieillissement accéléré du panneau solaire, et donc à la dégradation de l'installation. Afin de garantir un bon retour sur investissement, SIGMA DRONE recommande une surveillance périodique de votre installation :

  1. A la mise en service: 
    C'est une inspection très importante, à effectuer après le rodage de l'installation (2/3 semaines). La signature thermique initiale de l'installation constituera la référence pour les années suivantes. Elle permettra de constater la bonne exécution des travaux, que les panneaux ne présentent pas de défauts qui pourraient remettre en cause la  longévité de l'installation. Elle pourra également alimenter un dossier de garantie ou contentieux face à un installateur.
  2. Périodiquement (1 ou 2 ans), ou si une baisse ou écart de rendement est constaté.
  3. Après des opérations de maintenance (nettoyage, changement de panneau, ...)